L’UE appelle à agir contre le commerce illégal de mollusques bivalves

Palourdes, clams et praires | E-santé

La Commission européenne a demandé aux États membres d’enquêter sur le commerce illégal présumé de mollusques bivalves qui a provoqué des épidémies d’origine alimentaire.

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille Food Fraud à partir de 1€ H.T. par jour et par utilisateur.

Fraude : de quoi devenir marteau, votre espadon ou thon méditerranéen pourrait être un requin !

La pression sur les stocks de poissons a fait passer les requins en espadon ou en thon, mettant en danger l’écosystème méditerranéen d’après un récent article paru dans The Gardian.

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille Food Fraud à partir de 1€ H.T. par jour.

In vino nihil veritas, Fraudes concernant du vin

Europol a indiqué le 30 juin que des bouteilles authentiques vides ont été récupérées dans les restaurants et livrées principalement par deux personnes travaillant dans l’industrie alimentaire. Ces bouteilles ont ensuite été remplies de vins bon marché de différentes origines, achetés en ligne ou dans des magasins hard discount. Par la suite, les bouteilles ont été scellées avec des bouchons et des capsules de contrefaçon d’une couleur différente ou similaire à l’original.

Pixabay

11 tonnes de fruits de mer frelatés & contaminés détruites

Plus de 11 tonnes de fruits de mer injectés avec une substance chimique ont été détruites en Asie. Les fruits de mer contaminés consistaient principalement en crevettes congelées.

Pour disposer de notre veille Food Fraud et de la traduction d’articles en français, veuillez vous abonner à FRAUDALIA à partir d’1€ H.T. par jour.

Produits de la mer et d’eau douce, plus de 50% d’anomalies constatées par la DGCCRF

En 2018, 1318 établissements ont été contrôlés par la DGCCRF et au moins une anomalie a été constatée dans 53% des établissements. Les anomalies portent sur l’ajout d’eau exogène, la substitution d’espèce, la présence d’additifs non autorisés, non annoncés ou avec des dépassements de teneurs autorisées, le déficit de masse nette ou de la quantité d’ingrédients annoncée.

Abonnez-vous à notre veille Food Fraud.

Le JRC Food Fraud Summary May 2020 est paru

Nous vous proposons ce bulletin traduit en français.

Cas de fraudes alimentaires : fruits de mer, viande chevaline, cornichons, viande, boissons alcoolisées et œufs.

Ex. de traduction : Deux cargaisons de viande chevaline ont été saisies récemment au Danemark et aux Pays-Bas en vue d’une mise sur le marché non autorisée. L’article établit également un lien entre les vulnérabilités accrues de certains secteurs spécifiques et les perturbations causées par la pandémie de Covid-19. lien

Veuillez vous abonner à notre veille FRAUDALIAA, à partir de 1€ H.T. par jour.

Quelques exemples de Fraudes – juin 2020

  • 15 juin 2020 – 82% de l’huile d’avocat est de mauvaise qualité, mal étiquetée ou frelatée
  • 14 juin 2020 – Un taux d’adultération élevé se trouve dans le poivre noir et la poudre de cumin
  • etc.

Pour réaliser votre mise à jour de votre évaluation Food Fraud, veuillez vous abonner à Fraudaliaa. A partir de 1€ H.T. par jour.

Fipronil

Le 20 mai 2020, au Pays-Bas, un tribunal a déclaré que deux entreprises de désinfections néerlandaises n’avaient pas correctement respecté les accords avec les éleveurs de volailles dans la lutte contre le pou rouge, elles sont donc tenues pour responsables des contaminations au fipronil.

pixabay